Category Archives: Rock

Pour Oublier Je Dors

8 Replies to “ Pour Oublier Je Dors ”

  1. Lyrics to 'Pour Oublier Je Dors' by Mansfield. TYA. Mon livre de Victor, sent le Calvin Klein, / Il me rappelle encore, ces souvenirs lointains / Depuis ma femme est morte / Et je peux me saouler.
  2. TYA – Pour oublier je dors. Point de vue de Yuki _____ Cette nuit est douce, une légère brise s'est installé, donnant à cette nuit un aspect de sérénité. Je déambule dans le parc de la ville en me rappelant de sombres souvenirs, ceux qui me hantent depuis maintenant une dizaine d'années. Mon livre de Victor sent le Calvin Klein.
  3. Pour Oublier Je Dors Lyrics: Mon livre de Victor, sent le Calvin Klein / Il me rappelle encore, ces souvenirs lointains / Depuis ma femme est morte / Et je peux me saouler / Au vin de l'assassin.
  4. Watch the video for Pour oublier je dors from agakelvmarijurusandromadar.xyzinfo's June for free, and see the artwork, lyrics and similar artists.
  5. Écoutez Pour oublier je dors par agakelvmarijurusandromadar.xyzinfo - June. Deezer: musique en streaming gratuite. Découvrez plus de 56 millions de titres, créez et écoutez vos propres playlists et partagez vos titres préférés avec vos amis.
  6. Read or print original Pour Oublier Je Dors lyrics updated! Mon livre de Victor, sent le Calvin Klein, / Il me rappelle encore, ces.
  7. J allais beaucoup mieux j ai reussi a arreter mon tratement y a quatre mois et voila que c reparti, je ne dors plus et surtout j 'ai mal de le dire mais pour dormir et oublier je bois une bouteille de blanc par soirs. j'ai honte mais j'assume C'est ma solitude, l'incomprehention des gens .
  8. On dors pour ne pas avoir à affronter la vie. Le problème c’est que dans ces cas là on dort souvent mal. Alors il faut des béquille, le plus souvent chimiques, pour arriver à trouver le sommeil. Car on ne dort pas parce qu’on est fatigué mais on dort parce qu’on ne veut pas voir la réalité en face.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*